Ce concert est une exploration d’un genre musical français aujourd’hui oublié : la Romance. Il s’agit, au travers des œuvres de certaines femmes compositrices emblématiques de leur temps, de s’immerger musicalement dans un moment pivot de l’histoire française, la Révolution et dans l’intimité des salons parisiens de l’époque.

J’y chante en l’accompagnant de ma harpe.

Ce concert est le fruit de mes recherches sur les Romances écrites par des femmes durant la Révolution française. Soutenue par la Fondation de France, je suis partie à la redécouverte de partitions qui ne sont plus aujourd’hui éditées. J’ai travaillé à comment les interpréter, comment chanter et jouer de la harpe en même temps (ce qui était chose courante au 18ème siècle).